le secourisme relationnel (nouvelle formation de deux jours)

 

Le lien social en entreprise

 

 

Présentation du secourisme relationnel

 

 

La pression au travail, les réorganisations, le changement des mentalités et du style de vie font que les salariés se sentent seuls, voire isolés dans leur lieu de travail.

30 pour cent des salariés se sentent stressés , on estime qu’il y a plus d’un suicide par jour lié au travail en France ( 400environ)

Au-delà du stress au travail , les salariés dénoncent le manque d’ambiance de solidarité et le manque de soutien. Le leader , l’encadrant tend à être le plus souvent absent ou incapable d’apporter renforcement et soutien concret .

 

Le travail devient un lieu de passage oĂą les liens se distendent.

Le lien social a pourtant longtemps été le point structurant du travail.

En période de crise et de restructuration cette attente s’est accrue au même moment où une crise de confiance affecte les salariés face à leur employeur .

 

Il existe une formation au sein des entreprises appellé Sauveteur Secouriste au Travail( SST).

 Cette formation dispense des informations précises et concrètes sur les gestes d’urgence. Pourquoi ne pas imaginer la même chose sur le plan psychologique ?

Quels sont les signes avant-coureurs de la dépression et  de l’angoisse ?

Quels sont les mots à dire, les actes à entreprendre pour prévenir la dépression , les recours à l’alcool, voir le suicide ?

 

C’est ce que propose la formation au « secourisme relationnel »

 

Formé à la psychologie positive et aux techniques cognitivo-comportementales, le Dr François Crespo, président de l’Association francophone de formation aux technique comportementalo-cognitives  ( AFFORTHECC)a fondé en 2008 une société de conseil et de formation  « Resolia-Conseil » qui délivre une formation intitulée « Le Secourisme Relationnel ».

Cette formation suscite un vif intérêt dans les entreprises et les administrations ; elle a été expérimentée avec succès  dans l’administration des finances et au ministère de l’équipement.

 

En pratique le module se déroule sur deux jours

Les salariés sont formés à l’écoute, à la relation d’aide .

Ils sont sensibilisés aux signes avant-coureurs de la dépression et de l’angoisse. Le risque suicidaire est également évoqués tant ce risque est grand en France et largement sous-estimé.

Des mises en situations pratiques sont également effectuées.

« Nous n’avons pas l’imprudence de penser que nous allons transformer les salariés en psychologue, pas plus que la formation de secouriste ne transforme en réanimateurs , précise le Dr Crespo, l’idée est de constituer un maillage dans l’entreprise pour que le risque psychosocial soit porté par l’ensemble des salariés en lien avec le service de santé au travail » de son entreprise.

Les commentaires sont fermés.